Production Lyonnaise

Vendredi 9 juin à la MJC de Villeurbanne, « 35 mm de Pixel » – Les conséquences du passage au numérique dans le monde du cinéma

 

Dans le cadre de la 1ère édition du festival Aperçu, dont le thème est la photographie argentique, le documentaire 35 mm de Pixel sera projeté vendredi 9 juin à 19h30, à la MJC de Villeurbanne – La Balise 46.

Ce documentaire développe la question de la place de l’individu face aux innovations technologiques, en particulier, dans le secteur du cinéma, suite à la transition de la pellicule au numérique. Il met en lumière les désillusions et les opportunités de celles et ceux qui opèrent souvent dans l’ombre tout en mettant en parallèle l’industrie quelque soit son secteur d’activité.

«35mm de pixels» réalisé par Sylvine Cugini et Maria Guittier. 52min


INFOS PRATIQUES

Tarif : entrée libre

Lieu : Maison des Jeunes et de la Culture de Villeubanne – 46 Cours Dr Jean Damidot, 69100 Villeurbanne.

35 mm de Pixel est un film documentaire sur les bouleversements dus aux nouvelles technologies dans le monde du travail, en particulier celui du cinéma. Il est réalisé par Les Embobineuses, trois étudiantes en 3ème année cinéma au Centre Factory de Lyon-Villeurbanne : Charlotte Désigaud (Chargée de production),  Maria Guittier Benito (Co-réalisatrice),  Sylvine Guesnon Cugini (co-réalisatrice)

Le film explore le monde du cinéma pour poser la question de la place de l’individu face aux nouveaux principes de l’organisation du travail suite aux évolutions technologiques. Exploitants, projectionnistes, étalonneurs s’expriment sur l’impact du passage de l’argentique au numérique dans leur profession.

Par un montage très malin, le spectateur effectue un voyage dans l’un des changements qui a bouleversé le monde du cinéma, ces 10 dernières années. Des fermetures d’usines de post-production dans la région parisienne à la transformation du travail de projectionniste, du projecteur 35′ inusable au projecteur numérique dont la maintenance est assurée  par des sociétés prestataires. Les différentes mutations sont évoquées sans jamais perdre le spectateur dans  des détails techniques..

35 mm de Pixel, c’est aussi  l’occasion aussi de découvrir qu’à Villeurbanne, au sein des établissements  Buisse et Bottazzi était fabriquée la Rolls Royce des projecteurs 35 mm et d’entendre les  techniciens, exploitants des salles lyonnaises (Institut Lumière, CNP, Comoedia, Pathé …)

N’hésitez pas à découvrir ce documentaire qui dévoile la face cachée d’une « mutation technologique » !

projecteur 35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s