A L'affiche....

Departure, un premier film touchant et généreux

Departure d’Andrew Steggall
Avec Juliet Stevenson, Alex Lawter et Phénix Brossard
Angleterre, 2017, 1h47

Date de sortie : 31 mai 2017

Prix de la Jeunesse au Festival du Film Romantique à Cabourg , mention Spéciale du Jury à l’International Queer Film Festival à Hambourg en 2016, 2 mentions spéciales du jury au festival du film britannique de Dinard.

L’histoire

Béatrice et son fils adolescent passent une semaine à emballer le contenu d’une maison de vacances, dans un coin isolé du sud de la France. Le jeune Elliot est confronté à sa sexualité naissante et à l’éloignement grandissant de sa mère. Quant à Béatrice, elle réalise que tout amour a disparu de son mariage et que la vie telle qu’elle l’a connue touche à sa fin. Elliot fait alors la rencontre de Clément, un garçon plus âgé qui vit également au sein d’une famille en pleine déconfiture. Le jeune homme, bilingue, fait semblant de ne pas voir l’attirance d’ Elliot pour lui. Il propose ses services pour nettoyer la maison. Le courant passe bien entre le jeune homme et Béa, ce qui provoque la jalouise d’Elliot…

A propos du film

Departure est une histoire intime qui commence à l’aube du premier jour et finit la nuit du sixième, décrivant la fin d’un été, la fin d’une enfance et la fin d’une famille bourgeoise classique. Le film parle des  événements bons et mauvais survenant à certains moments de notre vie et qui jouent parfois le rôle de révélateurs, et permettent d’effectuer un nouveau départ.

Venus passer une semaine, dans le sud de la France pour emballer le contenu d’une maison de vacances à vendre, Béatrice prend conscience de l’échec de son mariage, son fils Elliot se trouve confronter à une sexualité naissante. L’arriver de Clément va les obliger à faire face à leurs démons intérieurs et à trouver un équilibre dans la nouvelle vie qui les attend. Marqué par de beaux  moments de poésie, Departure est un film sur la nostalgie d’une époque, l’acceptation de soi, le temps qui s’écoule mais également la sexualité et la renaissance.

Dans Departure, chaque personnage découvre ce auquel il aspire. La maison, figure de transition, vient à la fois raviver les souvenirs de la mère sur son mariage, mais aussi impulser cette quête existentielle du bonheur pour cette famille déchirée. Cette maison à la fois le symbole des maux de cette famille désunie et d’un départ vers une nouvelle vie.

Le premier film du jeune cinéaste britannique Andrew Steggall est servi par une image magnifique pleine de poésie, et de très beaux cadres. Tourné dans  le Languedoc Roussillon, Departure offre des paysages enchanteurs, un petit village typique et une ambiance champêtre très agréable à découvrir.

Signalons aussi la remarquable musique signée Jools Scott. On y entend pour le climax du film « Chant à la lune » de Dvorak.

Departure est une œuvre touchante, délicate et généreuse parlant de sujets intemporels comme la recherche de l’amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s