actualité

La Révolte de l’imfime – Performance 35mm + Films en 16mm | Carte blanche à Mire

MERCREDI 20 SEPTEMBRE 2017
AU PÉRISCOPE à 20H30

Carte blanche à Mire | Performance 35mm + Films en 16mm 

Les Inattendus accueille l’association de cinéma nantaise Mire pour une soirée de cinéma expérimental en argentique ! 

Thomas Chatard & Antoine Ledroit, tous deux membres de l’association, viendront nous présenter leur performance en 35mm « SANS-TITRE 24xH2o » et nous apporteront aussi dans leurs bagages un florilège de courts-métrages en 16mm :

BABY DREAM II / Miles McKane / 2001 / 16mm / sil / 5′
BATAILLE / Thomas Chatard – Julien Quentel / 2009 / 16mm / sonore / 2’43
WORKSHOP AVEC CHRIS WELSBY / 2009 / 16mm / sil / 4’17
L/R-INTRODUCTION / Will Rifer / 2015 / 16mm / sil / 2’10
THEN LET’S KEEP DANCING / Aurélie Percevault / 2017 / 16mm / sil / 2′
WORKSHOP AVEC ESTHER URLUS / 2017 / 16mm / sil / 3′
SILLAGES#2 / Aurélie Percevault – Antoine Ledroit / 2014 / 16mm / sil / 5’20
MÉDUSES / Carole Thibaud / 2015 / sil / 16mm / 5′


Mercredi 20 septembre à 20h30
Entrée libre
Le Périscope |13 rue delandine 69002 Lyon
Plus d’infos : http://www.inattendus.com
 

« En 2008, nous découvrons dans un cinéma associatif un stock de bandes annonces 35mm abandonnées sur des étagères depuis plusieurs années. Bandes annonce témoins d’une double disparition (mouvement cyclique de l’oubli dû à la fréquence intensive des sorties de film sur les écrans de cinéma, mutation actuelle dans le monde du cinéma où l’argentique cède sa place au numérique).
Que faire alors de ces témoins?
Faire les pirates. Déposer, enfouir, abandonner secrètement ces bobines dans différents lieux pour laisser le temps, les éléments naturels, altérer progressivement l’émulsion des pellicules. En France, en Finlande, en Allemagne, en Guinée. Une carte de ces pellicules enfouies s’ébauche petit à petit, écho lointain à un monde et une mythologie disparus de la piraterie et de trésors cachés.
Au bout de 6 mois, 1 an, 3 ans…, nous retournons à ces lieux d’enfouissement, et récupérons les bobines détériorées.
Parfois, ces films disparaissent totalement, absorbés par le milieu qui bouge imperceptiblement. Parfois, le film est toujours là. Différent. Le milieu naturel (humidité, air, terre, compost, neige…) a posé son empreinte sur les pellicules, altéré l’émulsion chimique des bobines.

 

Sans-titre (24xH2o) est entièrement composé de ces films originaux, sans aucun traitement ou retirage faits en laboratoire.
Ces images chargées de grains et allégées d’émulsion révèlent leur matérialité et nous emmènent dans un autre environnement cinématographique.
Les résidus des plans originels servent de décors à une nouvelle expérience.
La fiction cède volontiers sa place à l’organique et à la rythmique. Offrant un retour à la magie, à la transparence du support originel.
Sans-titre (24xH2o) expose également le système technique de projection, le place au milieu du public. La mécanique du projecteur dégage son énergie brute, énergie qui répond à celle, toute organique, de l’image et du son provenant de la pellicule.
Jouant du défilement mécanique et régulier, Sans-titre (24xH2o) s’offre alors sur la toile de l’écran comme une peinture lumineuse mouvementée et perturbée tout en célébrant les possibles derniers soubresauts d’un projecteur 35mm. »
Thomas Chatard & Antoine Ledroit

Visualiser la bande annonce

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s