Séance Spéciale

Le 27 novembre, avant première de Seule la Terre à Lumière Terreaux

Avant première de Seule la Terre de Francis Lee

Lundi 27 Novembre à 20h30 – Lumière Terreaux
Séance présentée et animée par Écrans Mixtes

Un film d’amour trés sensible que nous avons découvert avec bonheur au festival de Dinard


Toutes les informations partiques sur www.cinemas-lumiere.com

Seule la terreSeule la Terre
Titre original : God’s own country

Réalisé par Francis Lee
Avec Josh O’Connor,  Alec Secareanu, Gemma Jones
GB, 2017, 1h44 min

Date de sortie : 6 décembre 2017

Grand Prix – Festival du Film Britannique de Dinard 2017
Prix de la mise en scène – Sundance Film Festival 2017

Synopsis

Johnny travaille du matin au soir dans la ferme de ses parents, perdue dans le brouillard du Yorkshire. Le soir, il noie son amertume au pub du village et multiplie les aventures sexuelles sans lendemain. Lorsque Gheorghe, un saisonnier roumain, arrive à la ferme pour lui prêter main forte, Johnny doit faire face à des sentiments jusqu’alors inconnus. Une relation intense naît entre les deux hommes, qui pourrait changer la vie de Johnny à jamais.

A propos du film

Seule la Terre (God’s own country) est le grand prix du festival de Dinard 2017. Il est aussi le prix du Hitchcock coup de cœur de l’association La Règle du Jeu, et celui de la mise en scène de  Sundance.

Après trois court-métrages, Francis Lee signe, pour sont premier long, un film d’amour sensible et merveilleusement interprété 

Le scénario tourne autour de deux acteurs principaux : Josh O’Connor (Johnny)  et Alec Secareanu (Gheorghe).  Tout oppose Gheorghe et Johnny, leur langue, leur origine sociale, leur caractère ou leur sensibilité. Pourtant, l’amour frappe lentement mais surement à leur porte, et le spectateur est immédiatement en empathie avec les deux personnages, et croit à leur amour.

La performance des acteurs est mise en valeur grâce à une caméra au plus près des personnages. Les cadres serrés, les plan rapprochés, la lenteur de certaines scènes,  créent une tension maximale entre les deux  protagonistes.

Le film parle de l’apprentissage des sentiments, de l’amour, de la tendresse. Seule la Terre, fait beaucoup plus que d’aborder le sujet de l’amour gay. Il nous  raconte une histoire d’amour universelle à laquelle tout le monde s’identifie.

Francis-Lee_seule_la_terre

Seule la terre,  c‘est aussi un film qui dépeint la réalité de beaucoup de petites fermes européennes actuelles. Autrement dit : les difficultés qu’elles rencontrent, l’obligation de se transformer. La relation entre Johnny et son père montre aussi les différences entre deux générations de fermier. En parallèle, le film montre le quotidien des fermiers avec le soin des agneaux , les veilles autour d’un Bolino, les pintes de bières enquillées au pub.  Les paysages de la campagne du Yorkshire, région natale du  réalisateur, sont de toute beauté. Profitons en, pour signaler le soin tout particulier apporter à la photo tout au long du film : couleur, lumière …

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s