institut lumière

[Jeu Concours] Gagnez des places pour la soirée spéciale Joseph L. Mankiewicz à l’Institut Lumière, mardi 16 janvier

L’Institut Lumière et Journal Cinéphile Lyonnais s’associent pour vous faire gagner des places pour la Soirée spéciale Joseph L. Mankiewicz – Un maître à Hollywood par Michel Ciment. Elle aura lieu mardi 16 janvier à l’Institut Lumière à 19h.

LE PROGRAMME DE LA SOIREE

19h | Conférence par Michel Ciment 
Directeur de la rédaction de Positif et co-auteur du documentaire All About Mankiewicz
20h45 | Un Mariage à Boston de Joseph L. Mankiewicz (1947, 1h33)
Pour prolonger le plaisir du cinéma hollywoodien sur grand écran, projection de cette satire de la bourgeoisie et du puritanisme, resté longtemps inédite sur grand écran. Pour le plaisir aussi de revoir à l’écran Peggy Cummins, décédée en décembre, qui était venue au festival Lumière 2013 présenter Gun Crazy.

Pour participer, envoyez un mail à journalcinephilelyonnais@orange.fr  en indiquant , votre adresse mail, votre nom, et le nombre de places souhaitées.

Un Mariage à Boston L. Mankiewicz
(USA, 1947, 1h33, N&B)
Ronald Colman (George Apley) , Peggy Cummins (Eleanor Apley) , Vanessa Brown (Agnes

George Apley, un notable bostonien, administrateur de nombreuses sociétés de charité, s’apprête à fêter Thanksgiving avec les siens, comme tous les ans. La fête le déçoit. C’est qu’il craint de ne pas comprendre ses enfants. Son fils, John, à qui il destine sa nièce, la fade Agnes, s’est épris de la fille de l’obscur propriétaire d’un atelier de mécanique à Worcester. Sa fille, Eleanor, file le parfait amour avec un jeune universitaire brillant mais contestataire, originaire, honte suprême, de New York. Elle va jusqu’à se laisser embrasser sur le seuil de l’auguste demeure des Apley. George décide de réagir et somme ses enfants de revenir à des projets plus conformes à leur rang…

« Le troisième film de Mankiewicz est une comédie alerte. Le débutant est déjà caustique, mais lucide. De ce film superbement dialogué, filmé avec une élégance qui rend dérisoires les comédies actuelles, on retient, surtout, la gravité secrète. » Pierre Murat de Télérama.

Lire l’article des Inrocks : ici

mankiewicz-ciment-vign

 


Toutes les information pratique sur www.institut-lumiere.org

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s