Séance Spéciale

Avant-Première Bravo Virtuose le 19 janvier au Comoedia

Vendredi 19 janvier à 20 h00
Au   cinéma Le Comoedia

Avant-première du film Bravo Virtuose! 

Lévon Minasian le réalisateur, Robert Guédiguian le producteur ainsi que Michel Petrossian l’un des compositeurs de la Bande Originale, seront présents pour répondre aux questions du public suite à cette projection.

Toutes les informations pratiques sur avants premières sur cinema-comoedia.com
Bravo Virtuose
De Levon Minasian
Avec Samuel Tadevosian, Maria Akhmetzyanova
Arménien/Français/Belge, 1h30, 2018
Synopsis
Arménie. Alik, 25 ans, musicien d’exception, membre d’un orchestre de musique classique prépare un grand concert. Tout bascule quand le mécène de l’orchestre est assassiné. Par un concours de circonstances, Alik se retrouve en possession du téléphone d’un tueur à gage nommé “Virtuose”. Il saisit cette opportunité, endosse l’identité du tueur, le temps de sauver l’orchestre de la faillite et protéger celle qu’il aime.
« Pour son premier film, Levon, Minasian fait le pari d’un récit qui, tout en croisant les genres (policier, comédie, histoire d’amour), évoque avec passion et lucidité la culture et le quotidien de l’Arménie. Diversité des registres, plaisir de filmer beau, fantaisie et critique sociale, tout est réuni pour la réussite d’un film de genre qui est d’abord un film totalement personnel. Avec en plus la musique de Tigran Hamasyan. » Ciné32
Bravo Virtuose : Photo Samuel Tadevosian
 » Dans un petit pays, rongé par l’ultra-libéralisme et asphyxié par des oligarques mafieux, la culture est menacée d’extinction. Un jeune clarinettiste virtuose, n’ayant rien d’un héros, le devient pour renflouer son orchestre de musique classique en voie de dislocation. Ce jeune homme, incapable de faire du mal à une mouche, sera pourtant amené à exécuter des contrats de tueur à gages… sans pour autant devenir un assassin.
Ce thème complexe et sérieux est traité avec humour et dérision. Une comédie noire, où tout est poussé à son paroxysme, où le réel et le fictionnel se mêlent pour créer un univers coloré, cynique, cruel, mais pourtant assez proche de la réalité. Ce film porte en lui l’espoir que le Bien vaincra le Mal, au moins pour le temps d’un film.
La musique, étant un personnage à part entière, est l’œuvre de deux compositeurs de renommée mondiale : Tigran Hamasyan, jeune prodigue qui a conquis le monde par son talent, et Michel Petrossian, connu et apprécié sur la scène internationale. » LM pour independancesetcreation.com 

Lévon Minasian

Originaire d’Arménie, Lévon Minasian, nourri de cinéastes soviétiques tels que Paradjanov, Péléchian, Guerman, Mikhalkov ou Tarkovski, a voulu faire du cinéma depuis son plus jeune âge. Tour à tour comédien en Arménie, scénariste en France, metteur en scène en Russie, sa détermination n’a jamais fléchi, au delà des langues, des cultures qui se croisent en lui, il est animé par la passion des images et des belles histoires.

Filmographie:

2016 Bravo, virtuose ! (1er LM).
2015 L’Homme de l’île sandwich (CM).
2011 Le Piano (CM).
2000 Lux Aeterna et Terra Emota (2 CM coréalisés avec Serge Avedikian).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s