actualité

Jeudi 7 juin 2018, Nuit du cinéma chinois en plein air – Au-delà des montagnes

Le Nouvel Institut Franco-Chinois organise sa Nuit du cinéma chinois en plein air le 7 juin

A partir de 20h30

Parc de l’ENSATT – 4 rue Sœur Bouvier 69005 Lyon


Informations pratiques

Parc de l’ENSATT – 4 rue Sœur Bouvier 69005 Lyon

Funiculaire F1 Arrêt Saint Just, Bus C20 E- 46 – 49 Arrêt Saint-Irénée

19h30 – 00h00 le 7 Juin 2018

Buvette et food-trucks sur place

Jeudi 7 juin, le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon organise une soirée cinéma chinois hors les murs avec la projection en plein air de cinq courts-métrages et d’un long métrage chinois « Au-delà des montagnes ».

L’événement, entièrement gratuit et ouvert à tous, se déroulera dans le parc voisin appartenant à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) à partir de 19h30. La soirée démarrera à 21h30 avec une sélection de 5 courts-métrages d’animation, et continuera avec la projection du film franco-sino-japonais « Au-delà des Montagnes » de Jia Zhang-Ke, l’occasion de découvrir ou redécouvrir ce film majeur de l’année 2015.

Un événement pour les cinéphiles et ceux qui souhaitent découvrir, seul ou en famille dans une ambiance chaleureuse (animations, food trucks) le 7ème art chinois.

Le long métrage

Synopsis « Au-delà des montagnes »

Chine, fin 1999. Tao, une jeune fille de Fenyang est courtisée par ses deux amis d’enfance, Zang et Lianzi. Zang, propriétaire d’une station-service, se destine à un avenir prometteur tandis que Liang travaille dans une mine de charbon. Le cœur entre les deux hommes, Tao va devoir faire un choix qui scellera le reste de sa vie et de celle de son futur fils, Dollar. Sur un quart de siècle, entre une Chine en profonde mutation et l’Australie comme promesse d’une vie meilleure, les espoirs, les amours et les désillusions de ces personnages face à leur destin.

Réalisateur
Jia Zhang Ke
Naissance 24 mai 1970 (Fenyang, Shanxi – Chine)


BIOGRAPHIE

Après s’être intéressé à la peinture et l’écriture, Jia Zhang-Ke se tourne vers le cinéma suite au bouleversement que lui a suscité le film de Chen Kaige, « La Terre jaune ».

En 1993, il est admis à l’Académie du Film de Pékin et en 1995, il fonde le “Youth Experimental Film Group”, première structure de production indépendante en Chine, avec laquelle il réalise ses deux premiers films tournés en vidéo « Xiao Shan Going Home » et « Du Du ». En 1997, il réalise son premier long métrage. Suivi en 2006 il réalise Still Life qui lui ouvre la voie du succès.

En 2007, Jia Zhang-ke est membre du jury du 60ème festival de Cannes. La même année, il reçoit le Prix de la section Orizzonti – documentaires à la 64ème Mostra de Venise pour son film Useless.

Jia Zhang-ke réitère l’expérience en 2013 quand son film A Touch Of Sin est présenté en compétition officielle au 66ème Festival International Du Film De Cannes 2013.

Il foule une nouvelle fois le tapis rouge de Cannes en 2015 pour présenter Au-delà des Montagnes en compétition officielle, nominé par 8 fois. Jia Zhang-ke fait partie des piliers du cinéma chinois.


RGB tiff image by MetisIP

Les courts-métrages

Sans dialogue pour permettre à un public le plus large possible de découvrir le cinéma chinois, les courts-métrages sélectionnés illustrent la créativité de cette nouvelle scène. Le festival mettra ainsi en valeur cinq réalisateurs montants de l’animation chinoise. Ces films ont en commun une sélection au festival d’animation d’Annecy.

Get a Lift

Réalisateur : GAOXIANG Liu

Chine, 2011, 00 :05 :30 mins

L’histoire : Dans la province chinoise du Shanxi, un jeune homme se rend à vélo à un rendez-vous surprise. Alors qu’il commence à peiner sur une route de montagne, il se fait doubler par un tricycle chargé d’un cochon.


Run !

Réalisateur : SHEN Jie

Chine, 2012, 00 :03 :24 mins


Chiliad

Réalisateur : CAO Shu

Chine, 2016, 00 :02 :21 mins

L’histoire : Constitué de mille dessins. Chaque image n’est qu’un des plans. Une fille sort des bois et marche à travers mille ans. Chaque plan provient d’une vidéo, et prend ensuite différentes formes.


One-minute art history

Réalisateur: CAO Shu

Chine, 2015, 00 :01 :30 mins

L’histoire : L’histoire de l’art est un long récit qui nous raconte le passé, mais qui ne peut pas nous dire où se trouvent de nouvelles occasions. L’attente, tout comme l’art même, est une absurdité, une sorte d’éternel comportement sans but et sans fin.


So Red and a Little Blue

Réalisateur : LUO Sijia

Chine, 2015, 00 :04 :00 mins

L’histoire : Les fragments d’informations sont disséminés entre les ordinateurs et l’internet, et constituent le monde du rouge et du bleu.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s