Cinéma en plein-air : 2 pépites du cinéma espagnol des années 80 à découvrir les 2 et 9 juillet (Lyon 5ème) !

EL SUR

🎥 Le festival Superspectives, vous propose deux séances gratuites en plein air pour découvrir dans les meilleures conditions deux pépites du cinéma espagnol des années 1980 : El Sur et Los Santos Inocentes !

Et oui, il n’y a pas qu’ Almodovar dans le cinéma espagnol des années 80 !

Pourquoi ces deux films ?

« Parce qu’ils sont quasiment inédits en France, que nous avons eu la chance de les découvrir pendant la période que vous savez, et qu’ils nous ont littéralement bouleversé ! »

Les deux projections seront précédées d’une courte introduction par Jean-Romain Guilhaume (Cinéphile).

🎞 Los Santos Inocentes, Mario CAMUS (1984)
Le 2 juillet à 22h00

Ce film nous raconte l’histoire d’une famille de paysans d’Estrémadure, laquelle comme bien d’autres, ne peut vivre qu’assujettie à ceux qui possèdent la terre, en dominent les ressources, en sont le maîtres. Ces paysans caressent le rêve de sortir de leur misère, d’apprendre à lire, à écrire, à pouvoir s’exprimer. Telle serait leur façon de prendre le chemin de l’avenir et de la liberté. Ils osent rêver et puis agir ou tout au moins essayer. Mais leur vie n’a été que renoncement et obéissance. Leur destin a été marqué depuis maintes générations et ce n’est que par quelque chose de violent, d’entièrement neuf et qui échapperait à la réalité quotidienne qu’ils pourraient faire voler en éclats la routine à laquelle ils sont condamnés.

Critique 👇https://www.senscritique.com/film/Les_saints_innocents/critique/14924249

🎞 El Sur, Victor ERICE (1983)
Le 9 juillet à 22h00

Résumé : Espagne, années 1950. Dans une maison, appelée « La Mouette » et située dans un village du Nord, vivent Agustín, médecin et sourcier, son épouse, institutrice révoquée de l’enseignement après la Guerre civile, et leur petite fille, Estrella. Le film décrit la fascination et l’adoration qu’éprouve une enfant pour son père. Celle-ci découvre aussi que son père a aimé une autre femme qu’il a laissée dans son Sud natal. Sa curiosité avivée ne sera guère satisfaite et, en grandissant, les sentiments d’Estrella pour son père ne seront plus tout à fait les mêmes.

Critique 👇
http://www.dvdclassik.com/critique/le-sud-erice

Informations pratiques


⚠️ Accès gratuit mais sous réservation.
Veuillez vous inscrire en nous écrivant à l’adresse suivante : contact@superspectives.fr.

-> Maison de Lorette 42 montée Saint Barthélémy, Lyon 5e.

Bar éphémère : ouvert tous les jours de 15h à 22h. Service boisson uniquement. Fermé les lundi et mardi.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lignerouge1.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s