Du 15 au 18 juillet, festival du film allemand, en plein air, à Lyon

Pour sa 9e édition, le Festival du film allemand vous invite à quatre soirées de cinéma à ciel ouvert sur les anciens terrains du Marché Gare en plein quartier de la Confluence. Les films présentés dans le cadre de « Tout l’monde dehors » vous font voyager, rire et rêver. Venez prendre un grand bol d’air avec nous et laissez-vous tenter par une bière et un bretzel allemands !

Informations pratiques

Lieu du festival

SPL LYON CONFLUENCE (Maison de la Confluence)
73 rue Smith
69002 Lyon
Tram T1 – Arrêt Hôtel de Région Montrochet

Séances gratuites en VOST

LES FILMS AU PROGRAMMES

Mercredi 15 juillet à 21h30
« 303 » (Réalisé par Hans Weingartner)


Allemagne 2018, 120 min
Jan est convaincu que l’être humain est égoïste par nature. Il n’est donc pas surpris que son covoiturage pour l’Espagne le plante sans prévenir. Jule quant à elle croit que l’humain est en réalité empathique et coopératif, et n’hésite pas à le prendre en stop dans son vieux Van 303. Ensemble, ils prennent la route direction l’Atlantique. Un road trip à travers l’Europe de l’Ouest, romantique et animé par la soif de vivre.

Jeudi 16 juillet à 21h30
« Der Himmel über Berlin | Les Ailes du désir » (Réalisé par Wim Wenders)

Allemagne 1987, 127 min.

Les anges Damiel et Cassiel, invisibles, déambulent dans Berlin. Damiel s’éprend alors d’une trapéziste nommée Marion, il souhaite renoncer à son immortalité et devenir humain. Dans ce drame, récompensé à de nombreuses reprises, les anges veillent sur les hommes à l’aune de la chute du Mur ; dans une immensité en noir et blanc, les hommes sont perdus, la fragilité de leur existence devient palpable.

Vendredi 17 juillet à 21h30 : « Wolkenbruch | Le merveilleux voyage de Wolkenbruch » (Réalisé par Michael Steiner)

Comédie, Suisse 2018, 93 min.

En partenariat avec le Consulat Général de Suisse à Lyon

Jusqu’à présent, Motti Wolkenbruch a toujours fait ce que sa mère juive-orthodoxe attendait de lui. Lorsqu’elle organise de nombreux rendez-vous pour lui trouver une épouse, Motti dévie du chemin traditionnel. Il tombe amoureux de la belle Laura, une non-juive. Sa mère est hors d’elle. L’amour pour une goïe n’est pas prévu dans le parcours de vie de Motti. Commence alors son merveilleux voyage vers son émancipation.

Samedi 18 juillet à 21h30 : « Der Junge muss an die frische Luft | Ce garçon a besoin de prendre l’air » (Réalisé par Caroline Link)

Bassin de la Ruhr en 1972 : Hans-Peter, un peu rondelet, a neuf ans et grandit dans la joie du cocon familial. Il cultive son talent pour faire rire les autres, surtout dans l’épicerie de sa grand-mère. Un jour, à la suite d’une intervention chirurgicale, sa mère plonge dans une grave dépression, Hans-Peter est alors encore plus motivé à développer son talent comique. L’histoire touchante de l’enfance de l’un des plus grands humoristes allemands, Hape Kerkeling.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s